Chat with us, powered by LiveChat

Lieux de légendes à Carnac

De nombreuses légendes ont fleuri autour de Carnac et de l’origine de ses mystérieux Alignements de Carnac : culte religieux, site astronomique ou encore soldats changés en pierre… Installez-vous confortablement et laissez-vous captiver par notre sélection de légendes. Lors de vos prochaines balades à Carnac, partez à la découverte de ces lieux mythiques que vous regarderez certainement d’une façon différente.

Légende de Saint-Cornély et des Alignements

Selon une légende, le pape Saint-Cornély, Saint protecteur du bétail, fut persécuté par un empereur romain et donc contraint de fuir. Après un long voyage poursuivi par les soldats Romains son périple, en compagnie de deux bœufs, le mena en terre bretonne, à Carnac.

Après avoir passé le Moustoir, il arriva au sommet d’une colline où il aperçut devant lui la mer, l’empêchant de poursuivre sa route, et derrière lui les soldats. Alors, le Saint se cacha dans l’oreille d’un de ses bœufs et changea les soldats qui le cherchaient en pierre !

Les soldats transformés en pierres ne bougeraient qu’une fois par an : pendant la nuit de Noël à minuit, pour aller boire dans le ruisseau. La légende dirait même qu’ils écraseraient quiconque est sur leur passage… Alors un conseil, ne restez pas trop près des alignements le 25 décembre à minuit !

Si vous vous demandez pourquoi un menhir est présent au village de Kerlann, la réponse est simple, un soldat était resté à boire du cidre au village et n’a pu rejoindre ses camarades à temps.

Clocher de Saint Cornély à Carnac
Clocher de l’église Saint-Cornély

Le pouvoir du Géant du Manio

Géant du Manio à Carnac
Le géant du Manio

Il était une fois un géant, mais pas n’importe quel géant ! Un menhir géant, de plus de 6 mètres de haut, érigé au milieu de la forêt et accompagné d’un quadrilatère de menhirs. On raconte que si quelqu’un arrive à jeter une pierre à son sommet, son vœu s’exauce. Mais ne vous méprenez pas, c’est bien plus difficile qu’il n’y paraît. Choisissez bien votre vœu, vérifiez que personne n’est en train d’admirer le Géant de l’autre côté et concentrez-vous pour réussir à placer votre pierre à son sommet.

Les Korrigans (ou Kerions)

Vous trouverez ces petits lutins aux abords des menhirs et des dolmens à la nuit tombée mais prenez garde ! Farceurs, espiègles et d’une force extraordinaire, ils auraient remué toutes les pierres de Carnac pour former les célèbres alignements. Ils sont connus pour vivre sous terre, près des menhirs, des landes et des forêts. Il paraît d’ailleurs que les dolmens serviraient de portes d’accès vers leur riche royaume souterrain. Ce n’est donc pas étonnant que le nom du site de Mane Kerioned, ensemble de dolmens au Nord de Carnac, signifie la Butte aux korrigans. Si vous y croisez ces petits êtres qui pourraient vous jouer des mauvais tours et vous emporter dans leurs souterrains, la meilleure solution serait de détourner leur attention ! Les korrigans, comme tous les lutins d’Europe, auraient une particularité : si on jette au sol devant eux des grains de blé, du millet ou encore du sable, ils ne pourront s’empêcher de les ramasser un à un et de les compter jusqu’au lever du jour.

Alors, si vous vous promenez dans le Morbihan à la nuit tombée, n’oubliez pas d’avoir toujours une poignée de graines dans vos poches afin de prendre la poudre d’escampette en cas de rencontre inattendue ! 

Menhirs de Carnac sous la brume
Site Mane Kerioned à Carnac
Mané Kerioned

LES SPONTAILLS (OU REVENANTS)

Au début du siècle, il y avait des spontaills partout. Chaque village avait le sien accompagné de son histoire qui souvent faisait frémir petits et grands…

Plusieurs revenants étaient présents à Carnac comme celui nommé Kohlé (taureau) Porh-en-Drou qui hantait les villageois du côté de Carnac-Plage, au lieu-dit Port-en-Dro. On le rencontrait souvent sous forme de taureau le long de la côte et ses mugissements faisaient trembler tout le voisinage. Selon la légende, ce revenant n’était pas méchant mais il restait néanmoins friand de farces, surtout envers les pêcheurs

Jetée de Port-en-Dro à Carnac
Jetée de Port-en-Dro

Découvrez les lieux de légende

  • Les alignements de Carnac : Toute l’année, vous pourrez admirer les soldats en pierre depuis les sentiers tout autour sur 4 km. Des visites guidées seront aussi l’occasion de plonger dans l’histoire des sites. D’octobre à mars, plusieurs parties sont en accès libre.
  • L’église Saint-Cornély : Dans le centre-ville de Carnac, vous pourrez visiter ce monument remarquable édifié en l’honneur de Saint-Cornély. En flânant dans la rue du même nom, vous apercevez ce monument remarquable et la statue du Saint située au-dessus du fronton du portail ouest.
  • Le Géant du Manio est accessible uniquement à pied. De la route de Kerlescan, suivez le chemin en sous-bois (circuit n°4 – Tro Vraz).
  • Site de Mané Kerioned : Situé entre Plouharnel et Auray, le site est en accès libre toute l’année. Construit vers 3500 ans avant notre ère, le monument comporte de nombreuses gravures. La disposition de ses dolmens est originale puisqu’ils ne sont pas parallèles mais disposés en fer à cheval.
  • Port-en-Dro : Ce petit port abrite des bateaux de pêcheurs et de plaisance et offre une vue exceptionnelle sur la Baie de Quiberon.
Alignement de carnac avec couché de soleil
Alignements de Carnac

Statuette église St Cornely à Carnac
Église Saint-Cornély

Si vous souhaitez en savoir plus, retrouvez les autres légendes qui tentent d’expliquer l’origine des alignements de Carnac. Nous vous conseillons aussi le livre Contes, légendes et coutumes en pays de Carnac de Zacharie Le Rouzic et France Thiéblement.

massa Aliquam Aenean venenatis felis accumsan commodo venenatis, libero at efficitur. sed