Chat with us, powered by LiveChat

Dominique Lagrou Sempere

Dominique Lagrou-Sempère est une journaliste française née à Dunkerque.
Elle rejoint le groupe Tf1 en 2001 en tant que journaliste puis grand reporter et se forme aux côtés de Jean-Pierre Pernaut dans le 13H ou encore sur LCI dans l’émission “Au cœur des régions”.
Elle présente et anime aux côtés de Jean-Pierre Pernaut, les émissions “Coups de cœur pour vos marchés” (adaptation de “Votre plus beau marché” en 2020 en raison de la pandémie) ou encore “SOS village” diffusé sur TF1, en mettant en lumière les produits locaux d’une région française différente chaque semaine.

En octobre 2021, la journaliste annonce qu’elle ne fait plus partie de la rédaction du journal de 13h.

Depuis, l’ancienne journaliste s’est lancé dans une nouvelle carrière, celle d’auteure, avec son tout premier roman “Après l’orage” publié aux éditions Flammarion en novembre 2021.
A travers son livre, elle évoque le décès de son mari et sa vie après le drame. Des confidences qui ont touché en plein cœur son public.

Son premier livre : “Après l’orage”

Après le décès de son mari, Dominique Lagrou-Sempere a choisi d’écrire pour graver ses souvenirs et ne pas oublier l’orage qui gronde. Parce qu’il y a une vie après l’orage, parce que le soleil pointe toujours derrière les nuages…

« Cette première année sans toi. Sans mari, sans père. Le premier matin sans toi, resté à la morgue de l’hôpital. Seul. Froid. Et nous trois de l’autre côté. Les papiers de la rentrée des classes à remplir sans ton nom. Sans ta signature. La case veuve à cocher. Une année. La première. La première année d’une vie qui continue sans toi. Une année où chaque pas nous emmène vers une nouvelle histoire. Mais tu es là à chaque instant. À chaque coin de rue. Chaque rayon de soleil. Une odeur. Un parfum. Un livre. Une fleur. Tu les aimais tant. Une chanson. Le visage de nos enfants. Leurs yeux. Une photo. Un objet. Ta montre. Tes lunettes. Ton alliance à mon doigt. Ton portefeuille. Notre jardin. Ce fauteuil. Un vêtement. Tes chaussures. Ton sac à dos…. Mais nous sommes en vie et bien décidés à la vivre. »