fbpx

Projet d’inscription à l’UNESCO des mégalithes de Carnac

Le projet d’inscription à l’UNESCO des mégalithes de Carnac et des différents sites mégalithiques du Morbihan vise à protéger, valoriser et transmettre aux générations futures ce patrimoine exceptionnel.

Le projet d‘inscription à l’UNESCO des Mégalithes de Carnac et des rives du Morbihan est né il y a plusieurs années. On fait un point d’étape sur l’avancée de ce projet de candidature ambitieux.

La naissance du projet d’inscription à l’UNESCO des mégalithes de Carnac

Depuis 1996, les alignements de Carnac sont inscrits sur la Liste indicative française du Patrimoine mondial de l’Unesco.

La démarche de classement au patrimoine mondial de l’Unesco des sites mégalithiques du Morbihan a été initiée en 2011 par la création de l’association Paysages de Mégalithes de Carnac et du Sud Morbihan. Son comité scientifique était présidé par le célèbre paléontologue morbihannais Yves Coppens.

À chaque étape du projet de classement, l’association et son comité scientifique sont auditionnés par le Comité français du patrimoine mondial, composé d’experts du patrimoine et rattaché au Ministère de la Culture et de l’Écologie.

Les étapes franchies

Alignement du Ménec à Carnac

La première étape du projet a été franchie en 2017 : la Déclaration à Valeur Universelle Exceptionnelle (DVUE) et la présentation de l’analyse comparative internationale. Lors de cette étape, le caractère exceptionnel, universel, intègre et authentique de la candidature des « Mégalithes de Carnac et des rives du Morbihan » au patrimoine mondial de l’UNESCO a été démontré.

En janvier 2020, lors d’une audition au ministère de la Culture, le Comité français du patrimoine mondial s’est exprimé en faveur de la poursuite de la candidature. Pendant ce rendez-vous crucial, il a donné différentes recommandations dont le lancement rapide d’une étude paysagère.

Débutée en juin 2020 par une phase de diagnostic, cette étude du grand paysage a permis la délimitation définitive du périmètre du projet. Dans ce cadre, elle a fédéré l’ensemble de ces partenaires autour d’un périmètre cohérent et à démontrer le lien qui unit ces monuments créés il y a 6 000 ans.

La fin d’année 2020 a marqué l’officialisation du partenariat et la détermination à réussir le projet UNESCO par la signature d’une charte et d’une convention partenariales. L’association Paysages de Mégalithes, le Département du Morbihan, le Centre des Monuments Nationaux (CMN) et l’État se sont engagés et œuvrent ensemble pour aboutir au dépôt de candidature.

L’année 2021 a été une année décisive par la présentation du périmètre définitif du futur Bien UNESCO au Ministère de la Culture qui a abouti par la validation des périmètres du Bien devant le Comité des Biens du Patrimoine mondial. C’est ainsi que le projet a passé la deuxième étape et que la troisième et dernière étape a démarré.

troisième et dernière etape pour le projet d’inscription à l’UNESCO : le plan de gestion

Avec le début des travaux d’élaboration du plan de gestion à l’été 2021, c’est une nouvelle page du projet qui l’a rendu plus concret.

Le plan de gestion consiste à formaliser collectivement les objectifs et actions pour protéger, préserver, valoriser et transmettre aux générations futures ces œuvres architecturales exceptionnelles.

Pour mener à bien ces actions, il était essentiel pour l’équipe de Paysages des Mégalithes de se concerter avec tous les acteurs impliqués : habitants, propriétaires et gestionnaires de sites, acteurs du tourisme, associations, élus… Rencontres, échanges et moments de partage permettent de réfléchir ensemble aux thèmes de l’appropriation collective, du tourisme, des outils de médiation, de la communication.

Au programme :

  • lancement d’études d’aménagement de certains sites
  • création d’une signalétique commune
  • délimitation des circuits de visite
  • déploiement des outils de communication
  • poursuite progressive du travail auprès des établissements scolaires au niveau du département

Pour mener à bien ces actions, il était essentiel pour l’équipe de Paysages des Mégalithes de se concerter avec tous les acteurs impliqués : habitants, propriétaires et gestionnaires de sites, acteurs du tourisme, associations, élus… Rencontres, échanges et moments de partage permettent de réfléchir ensemble aux thèmes de l’appropriation collective, du tourisme, des outils de médiation, de la communication.

En octobre 2022, le plan de gestion a été présenté en audition préalable auprès du Comité des Biens du patrimoine mondial pour d’ultimes recommandations.

Objectif : obtenir la reconnaissance au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2025

Alignements de Carnac

Le dépôt du dossier est prévu pour fin 2023 dans le but d’être retenu parmi les nombreux dossiers soumis. Seulement un dossier par an peut être proposé par l’Etat français à l’UNESCO.

La réponse de l’UNESCO visant à inscrire les Mégalithes du Sud Morbihan au Patrimoine Mondial devrait arriver courant 2025.

La Bretagne rejoindra-t-elle les douze autres régions de France qui figurent déjà sur la carte du patrimoine mondial de l’UNESCO ? Les Mégalithes de Carnac et des Rives du Morbihan viendront-ils s’ajouter à la liste des 45 sites français classés à l’UNESCO en 2025 ?